Conseil municipal

Réunion du Conseil Municipal enfant

Félicitations aux 20 jeunes Villabéens élus à l'occasion du scrutin du
11 octobre 2010 :
Jessica LUMBANZILA,Damien DUBOR,Shanaël DELOUCHE,Théo DELAPLACE,Lisa FONTAINE,Alice BICHAT,Matéo POLO,Alison SOARES,Yannis LATOR,Emmy REGO,Yoann CANDAT,Anna DIRAT,Franck BRABANT,Tiffany BOULIN,Louis DIRAT,Vincent BONNEFOY,Emma LORY,Axel RIBEIRO DA SILVA,Tatianna PISSARA,Léo VIARISIO.
Le Conseil Municipal de Villabé compte désormais, trois DIRAT ! Le Père, le fils et la fille ! Etonnant Non ?
Les jeunes Conseillers municipaux enfants ont été installés le 14 octobre 2010, à l'occasion du premier Conseil Municipal des Enfants.
Samedi 6 novembre 2010, le Conseil Municipal des Enfants s'est réuni de 10h30 à 12h00. Les enfants ont pu participer aux différentes commissions (Commission Solidarité, Santé et Sécurité, Commission Patrimoine, Culture et Mémoire, Commission Sports et Loisirs, Commission Environnement, développement durable), encadrés par leurs ainés (es) élus (es) au Conseil Municipal.

Je suis certain qu'ils sauront nous étonner ces petits Villabéens là !

Du RIFIFI à la Mairie !

Madame le Maire invective ses Maires adjoints et Conseillers municipaux lors du Conseil Municipal du jeudi 30 septembre 2010 ! En effet, elle s'est retrouvé toute seule avec un Maire adjoint à l'occasion d'une Commission thématique.... Le quorum étant loin d'être atteint, elle n'a pas du tout apprécié...
"Vous êtes élus ! vous devez respecter votre engagement !" leur a t-elle dit !  Rien ne va plus...

Conseil Municipal des Enfants

2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010 !
C'est parti ! Villabé va enfin avoir son "Conseil Municipal des Enfants" !
Dans la pure tradition de notre action constructive et participative, contrairement à ce qui peut être écrit et annoncé ici ou là, Nous avions proposé la création de ce Conseil des Enfants en 2001 !
La gestation aura durée 10 ans !
Les enfants des classes de Cm1 de nos deux écoles primaires "Ariane" et "Jean Jaures" peuvent se porter candidats jusqu'au 30 septembre 2010.
Il leur suffit de déposer la feuille ci-jointe au service communication de notre Mairie.
Les enfants des écoles procéderont ensuite à un vote afin de désigner leurs représentants.
Un exercice de démocratie participative très enrichissant pour ceux et celles qui auront l'honneur de siéger à ce Conseil des Enfants. A ce niveau, il ne sera plus question de copinage, d'enjeux politiciens, d'arrières pensées, de liaisons électorales partisanes.
Nos jeunes, je l'espère, agiront en toute liberté et avec leur spontanéité ils nous ferons des propostions sans tabou.

Le jour J et H + 4

Il est 22h30 et celà fait déjà 4 heures que Villabé est enfin entrée dans l'histoire de l'intercommunalité avec l'installation de ses 5 premiers délégués au Conseil Communautaire de la CAECE ! :
M. ACHIEPI
Mme MAGGINI
Mme ROSSIGNOL
(Fille d'Irène MAGGINI) qui a tout de même réussi à obtenir 2 votes blancs lors du vote d'installation !
M LAFON,
M. COCAGNE
.
Mme Irène MAGGINI et M LAFON ont été élus Vice-Présidents et Mme ROSSIGNOL déléguée au Bureau de Communauté.

Manuel VALLS a accueilli chaleureusement ses amis (es) de Villabé et ambitionne d'étendre le territoire de la CAECE vers le SUD, avec ECHARCON qui souhaite quitter le Val d'Essonne et rejoindre la CAECE  et vers l'EST en espérant convaincre Corbeil-Essonnes.



Commissions thématiques :

Travaux/Environnement = MAGGINI et COCAGNE
Aménagement du Territoire = LAFON
Finances = ACHIEPI
Animation territoriale = ROSSIGNOL

SIARCE = MAGGINI et COCAGNE (titulaires) ACHIEPI et LAFON (suppléants)
SIREDOM = COCAGNE (titulaire) et ACHIEPI (suppléant)
SMITEC = LAFON (titulaire) et MAGGINI (supléant).

Quelle ambition pour villabé ?


Nous y voici ! Demain, mardi 6 juillet Villabé fera partie de la CAECE.
Cette communauté a une ambition pour un territoire équilibré mais quelles sont les ambitions de notre Municipalité ?
Quelles sont les projets pour Villabé, pour les Villabéens ?
En attendant vous pouvez consulter ici le projet de notre Communauté !
Bonne lecture

CAECE ! J-5 !


Nous vous donnons RDV le mardi 6 juillet 2010 à 19h00 dans les locaux de l'agglomération (place de l'Agora à EVRY) pour assister à un évênement historique pour notre Commune !

En effet, Villabé va enfin rejoindre une communauté ! L'installation de nos 5 déléguès aura lieu ce soir là. Notre Groupe réclamait l'entrée de Villabé en Intercommunalité depuis 2001 !
Ce qui représentait le diable, hier,  devient le paradis aujourd'hui aux yeux de la majorité.

Vous trouverez l'ordre du jour de cette séance ici.

Vous avez pu lire dans le dernier bulletin municipal que le Groupe de Madame MAGGINI était étonné "qu'après avoir vertement critiqué la proposition de la majorité de rallier la CAECE, nous souhaitions siéger nous aussi à ce Conseil Communautaire !"

Je tiens à rappeler ici, comme je l'ai dit lors du dernier Conseil Municipal que nous n'avons pas voté pour le Groupe de Madame MAGGINI lors des dernières élections municipales et pourtant nous siégeons au Conseil Municipal !
Si nous avons critiqués vivement cette décisions, nous avons surtout critiqué l'absence de débats au sein de notre Conseil et surtout de débats démocratiques avec les Villabéens ! Aucune présentation contradictoire de chaque communauté !

Vous pourrez poser prochainement vos questions à Madame MAGGINI qui participera le 21 septembre de 13h à 14h00 à un Tchat sur l'entrée de notre commune dans la CAECE.

Nous regrettons une nouvelle fois l'aversion de la majorité à la démocratie participative. Nous disposons, bien que minoritaires, de cette légitimité qui nous permet de participer aux commissions et aux Conseils Municipaux et c'est pour cette raison que nous avons souhaité participer aux travaux du Conseil Communautaire.

Avec la réforme des collectivités territoriales qui entrera en vigueur en 2014, les groupes minoritaires siégeront aussi aux Conseils Communautaires.

Notre Groupe est positif, constructif, critique et restera vigilant afin de garder un oeil sur les affaires de notre commune.


Lire les critiques du groupe majoritaire ici.

Election des Conseillers Communautaires

Mercredi 23 juin 2010, notre Conseil Municipal a élu ses 5 Conseillers Communautaires à la CAECE ou délégués communautaires qui siégeront dans les instances de la CAECE.
Parmis ces délégués, 2 vice-présidents seront désignés par le Conseil Communautaire.
Contre la volonté de Mme MAGGINI qui n'a pas répondu favorablement à la demande de notre Groupe "Villabé Ensemble" de permettre à un élu de l'opposition de sièger au Conseil Communautaire, j'ai tout de même proposé ma candidature.

Voici le résultat du vote à bulletins secrets
:

NOMS oui Blanc Non
ACHIEPI 18 4 1
COCAGNE 19 4 0
DIRAT 7 5 12
LAFONT 17 4 3
MAGGINI 18 4 2
ROSSIGNOL (Fille de Mme MAGGINI) 13 6 5


Alors qu'avec Frédéric FAURE, nous n'étions que 2 reprèsentants de notre Groupe, je m'attendais à une avalanche, un déluge, une cannonade de Non et bien Non ! Quelle ne fut pas ma surprise de me voir attribuer 7 oui et 5 blancs ! Certes les 12 Non ne me permettront pas de sièger avec mes amis de Courcouronnes, de Bondoufle et de Lisses au Conseil Communautaire mais j'ai tout de même eu la satisfaction ce soir là, de constater qu'à Villabé subsistait une lueur, une clartée de démocratie participative.
Je tiens ici à remercier profondément tous ceux qui ont bien compris que l'avenir de notre commune ne peut pas et ne dois pas être une affaire familiale mais doit se construire dans la recherche du plus grand consensus !
La participation de Villabé à l'organisation de la CAECE mérite toute notre énergie et aura toute notre attention.

Conseil Municipal jeune

çà y est !
Villabé va enfin avoir son Conseil Municipal jeune ! ou plutôt son Conseil Municipal des Enfants !
En effet, à Villabé, celui-ci sera réservé uniquement aux enfants des classes de Cm1 des écoles Jean Jaures et Ariane.
Si nous avions été concerté nous aurions pu proposer de faire participer des enfants du Collège Rosa PARKS. En effet, l'exercice  et l'apprentissage d'un "jeune élu" mérite peut-être un peu plus de maturité et d'expérience.
Cependant, je peux saluer ici Mme MAGGINI pour avoir concrétisée une de ses 75 promesses électorales.
Notre commune va enfin proposer un excellent exercice d'apprentissage de la vie citoyenne et des responsabilités à notre jeunesse.
Nous le réclamions depuis 2001 ! Les Villabéens n'auront attendu que 9 ans !  Nous avions aussi proposé la création d'un Conseil des Sages ! Nous estimons que chaque génération peut apporter sa pierre à la construction des projets pour notre commune.

Question posée par notre groupe en 2001

"Afin de sensibiliser les jeunes villabéens au fonctionnement d’une municipalité, et dans le but d’être d’avantage à leur écoute, nous vous proposons, à nouveau, de créer un conseil municipal jeune."
La réponse fut négative et jusqu'au Conseil Municipal du 1er juin 2010 aucune concertation sur ce sujet.

Nos communes voisines avaient quant à elles, créé leur Conseil Municipal Jeune depuis quelques années déjà.

Courcouronnes : Conseil Municipal des Enfants créé en décembre 2003 qui s'adresse aux jeunes de Cm2 et de 6èm et Comité des Sages créé en 2006.
Lisses  : Conseil Municipal Junior crée en 2001 et qui s'adresse aux jeunes Collègiens.

Chronologie de la mise en place du CME
1er juin 2010 : Vote de création du CME en Conseil Municipal,
2ème semaine de septembre : Présentation du CME aux professeurs des écoles,
3ème semaine de séptembre : Présentation du CME aux élèves de CM1 des deux écoles,
Dernière semaine de septembre et 1ère semaine d'octobre : appel à candidature et inscription des candidats,
2ème semaine d'octobre : Campagne électorale,
Mi-octobre (un vendredi)  : Elections au CME, dépouillement et proclamations des résultats,
Mi-octobre, un mercredi suivant les élections : Cérémonie d'investiture et choix des commissions,
Dernier mercredi avant les vancances de la Toussaint : 1ère réunion de travail des commissions et organsiation de la cérémonie commémorative du 11 novembre.

Je ne peux qu'encourager tous les Parents de ces petits écoliers à les sensibiliser sur le sujet.
Je félicite aussi les enseignants qui participeront aussi à la mis en place de ce Conseil Municipal des Enfants.
Et je félicite pas avance tous ces petits écoliers qui vont entreprendre la démarche de se présenter aux suffrages de leurs camarades. Je sais qu'ils ont pleins de projets dans la tête et qu'ils sauront nous les faire partager.

L'Intérêt des habitants est primordial !

Patrick IMBERT (Président de la communauté de communes du Val d'Essonne) est un Président heureux. Il agrandi le territoire de la CCVE avec l'entrée de d'Huison-Longueville, Vayres-sur-Essonne,Guigneville, Orveau . Il a livré ses impressions à Robert Mendibure dans le Républicain du 4 mars 2010. 
Désormais à 21, il peut développer économiquement et durablement son territoire. Il organise même les 10 et 11 avril à Saint-Vrain "les rencontres du développement durable". Il revendique et souhaite préserver l'identité de "communes vertes" tout en assurant leur développement économique.
Interrogé sur le choix de Villabé de rejoindre la Communauté d'agglomération d'Evry Centre Essonne, il répond qu'il a travaillé durant 3 ans avec les 4 communes qui viennent de rejoindre la CCVE ! Alors qu'il n'a rencontré qu'une seule fois Mme MAGGINI. "Après une étude rondement ficelée, elle a fait un choix. Je n'ai eu aucun contact avec elle depuis notre unique rendez-vous. A tout le moins, la méthode et les objectifs sont différents. Il n'y a donc aucune déception, encore moins de revanche. Peut-être juste un peu de nostalgie d'un temps où courtoisie républicaine signifiait pour tout le monde la même chose"...

Effectivement, la décision prise par Mme MAGGINI n'a pas été une décision courtoise envers les Villabéens et envers les élus de son opposition.
A ce jour, nous ne connaissons toujours pas son projet pour notre commune ni les négociations de notre entrée dans la CAECE ! 
Les Villabéens seront les seuls juges de la méthode !

Unanimité à droite comme à gauche !

Madame MAGGINI a vraiment été mal conseillée sur le dossier de l'intercommunalité.
C'est vraiment méconnaître les Villabéens !
Le tollé est général dans notre commune ! 
Une fois n'est pas coutume, nous partageons l'analyse des élus du Groupe Communiste sur ce dossier. Nous récusons sans réserve la méthode et demandons de prendre le temps de consulter les Villabéens.
Mais que veulent donc les Villabéens ? Veulent-ils rejoindre :
1 - la Communauté d'Evry Centre Essonne (CAECE) ? 
2 - La Communauté d'agglomération Seine Essonne  (CASE) ?
3 - La communauté de commune du Val d'Essonne (CCVE) ?


En attendant le Conseil Municipal de Vendredi 12 février 2010 qui se tiendra à 19h00, les membres de notre Groupe "Villabé Ensemble" distribuent dans vos quartiers un dernier tract... sur l'intercommunalité.

Alors que les élus du Groupe de Madame MAGGINI sont actuellement mobilisés pour la distribution de la lettre de leur Député... Manuel VALLS... (Président de la Communauté d'agglomération d'Evry Centre Essonne)  ! Tiens... Tiens...
Vous aviez dit "choix éloignés des convictions partisanes  !"

500 Euros pour HAÏTI !


  1. 500 € en faveur d'Haïti !

    L'ordre du jour du Conseil Municipal qui s'est tenu lundi 18 janvier 2010, comportait deux points : 
    -  la vente d'une parcelle de terrain à l'aménageur de la future Zone commerciale.
    - la contribution de notre commune en faveur des sinistrés d'Haïti.

    Notre Groupe a voté "oui" pour ces deux propositions.

Vous avez dit procédurier ?

Conseil Municipal du 13 Mai 2009 - Note de synthèse n°3 : Création d'un poste d'attaché territorial non titulaire à temps complet afin de recruter, en fonction des besoins, sur la base de l'article 3 alinéa 2 de la loi du 26 janvier 1984 modifiée (contrat pour une durée maximum de trois mois renouvelable exceptionnellement une fois).

Alors en clair dans le blog ! Mme MAGGINI n'a pas respecté la procédure et les délais lors du recrutement de notre nouveau Directeur des Services. Bref ! une coquille dans le potage ! Figurez-vous que c'est un "fonctionnaire zélé" qui aurait dénoncé l'erreur selon leur source !

Notre nouveau Directeur des Services se trouve donc en position statutaire un peu délicate. Je ne formulerai pas d'excuse au nom des Villabéens, mais j'en suis désolé.

Le pire dans tout celà, puisque la procédure est relancée, annonce de recrutement...réception des candidatures, rencontre avec les candidats... c'est que Madame Le Maire va devoir motiver son choix pour ne pas retenir les futurs  postulants ! Quel imbroglio !!! Cela doit être dur d'être le Maire !

"Le changement dans la continuité" selon notre député !

Notre commune a aussi désigné un avocat pour se défendre en justice dans le cadre de la procédure entammée par notre ancienne Directrice des Services...

Et dire que j'ai été traité de "procédurier" lorsque j'informais la Préfecture que le droit des groupes minoritaires n'était pas respecté à Villabé !

Villabé n'est pas Chicago, mais deviendrait-elle un véritable Dallas ?

Ah ! Oui ! j'oubliais... Je me suis abstenu de voter ce point à l'ordre du jour !

N'oubliez pas d'aller voter le 7 juin pour les élections Européennes !

Moi, je soutiens la liste du PPE, celle de Michel BARNIER et Rachida DATI, et vous ?

Conseil municipal du 11 février 2009

Lire le compte rendu succinct

 

Nos trois questions

01 : Intercommunalité : Madame Le Maire, vous avez annoncé lors de vos vœux à la population que vous engageriez un cabinet d’études afin de pouvoir évaluer le meilleur choix pour les Villabéens.

Votre prédécesseur a déjà fait appel à un bureau d'études afin d'évaluer les possibilités pour Villabé d'entrer en intercommunalité.

En cette période de crise, est-il réellement utile de mandater une étude nouvelle ?

Vous connaissez les choix possibles, vous connaissez les avantages et les inconvénients des uns et des autres. Par ailleurs, nous vous suggérons de prendre contact avec vos homologues, avec les Présidents des communautés qui nous entourent afin de vous permettre de comparer les fiscalités additionnelles, les projets à moyens et longs termes.

Les communautés qui nous entourent fonctionnent déjà depuis de nombreuses années. Elles ont donc défini les compétences obligatoires et facultatives qu'elles ont mises en commun. Si toutefois vous souhaitez toujours faire appel à un bureau d'études, quel en sera le coût pour notre commune et quelle échéance lui fixerez-vous ?

Réponse de Madame le Maire:  J'ai missionné un bureau d'études pour étudier de façon approfondie les conséquences d'un regroupement compte tenu du voisinage de notre commune avec 3 communautés d'agglomération et de communes. Cette étude nous aurait permis de déterminer par des cas de figure celui qui serait le plus favorable aux intérêts de la commune et des Villabéens.mes relances, ce bureau d’études n’a pas encore travaillé sur le sujet.

Je ne donne pas de suite à cette mission. J’ai déjà, comme vous me le suggérez dans votre question, pris contact avec les différents Présidents des agglomérations qui nous entourent afin qu’ils nous guident, forts de leur expérience, dans le meilleur choix.

Néanmoins, comme je le disais lors de la cérémonie des vœux, soyons réalistes et restons attentifs aux évolutions des entités qui nous entourent car face à des décisions autoritaires qui viendront à terme. M. le Préfet nous a donné jusqu’en 2014. Il nous faudra bien négocier et faire un choix.

02 : Sécurité des Villabéens : Nous vous avons interpellée à plusieurs reprises au sujet des nuisances subies par un riverain du parc Eridan. Nous vous avions proposé des aménagements qui auraient pu réduire les incivilités dont est victime cette famille.  Est-ce par manque de temps, ou tout simplement à cause d'une mauvaise analyse du problème ? 
A ce jour, aucune action concrète n'a été entreprise. Ce riverain vient tout dernièrement de subir des dégradations importantes de son domicile (clôtures arrachées, jets de blocs de pierres sur sa façade).
Allez-vous faire respecter l'arrêté qui réglemente les parcs et terrains de jeux de notre commune et entreprendre un minimum d'aménagement dans ce parc afin de mettre fin à ces nuisances inadmissibles ? 

Réponse de Madame le Maire : Je suis bien au courant des problèmes que rencontre ce riverain du parc Eridan. Je lui ai déjà rendu visite  et nous en avons discuté. J’ai bien conscience de ce que cette personne subit au quotidien, amplifié par le fait qu’il n’a plus d’entente possible avec les jeunes en cause. M. Duboz s’est rendu sur place la semaine dernière pour étudier une éventuelle solution.

Nous ne pensons pas que les aménagements que ce riverain propose suffisent à régler ces différends. Et n’oublions pas que le square Eridan est une aire de jeux pour enfants, très fréquentée par les jeunes, en toute saison.

Tout en comprenant les nuisances occasionnées à ce riverain et en cherchant des solutions avec les services techniques, nous pensons que le square est et doit rester, avant tout, un lieu dédié aux enfants. En donnant satisfaction à ce riverain, je ne veux pas et ne peux pas  ignorer les parents qui apprécient ce square.


03 : Sécurité du stationnement devant le collège Rosa PARKS:  Lors de la construction de notre collège, nous avons participé à toutes les réunions d'information organisées par notre Conseiller Général Bruno PIRIOU. A chaque réunion, nous avons demandé de bien vouloir augmenter le nombre de places de parking. A chaque fois, notre Conseiller Général, soutenu par votre prédécesseur nous répondait qu'il souhaitait inciter les parents à se déplacer à vélo ou à pieds pour aller déposer ou récupérer leurs enfants !
Aujourd'hui, nous vous invitons à vous rendre devant le collège aux heures de sortie pour constater que peu de parents respectent cette volonté ! Par manque de place, les véhicules trop nombreux stationnent parfois d'une manière  dangereuse pour la sécurité (trottoir, pelouse, double file.. .)
Madame, le Maire, nous avons transmis un courrier à Monsieur PIRIOU. Cependant, pouvez-vous intervenir afin qu'une partie de l'immense parking inutilisé, réservé aux bus, puisse être autorisé pour les véhicules particuliers ?

Réponse de Madame le Maire : M. Piriou,  que je viens de rencontrer, va transmettre vos remarques aux personnes concernées au Conseil Général. Je vous rappelle toutefois qu’il n’est plus en charge de l’environnement, ni des collèges. En ce qui nous concerne, j’en ai pris bonne note et je vais faire étudier le problème par les services techniques.

 

DOB 2009

Le débat d'orientation budgétaire 2009 de Villabé s'est tenu le mercredi 11 février 2009.

2009, ne sera pas une année comme les autres puisque notre pays comme beaucoup d’autre est entré de plein pied dans cette crise sans précédent.

Si notre épargne de gestion était de 1 901 496,11 € en 2007 ; celle-ci est de  1 162 256,28 € en 2008. Notre épargne brute est de 820 290 € en 2008 alors qu’elle était de 1 336 369 € en 2004.

Nous passons donc d’un taux d’épargne brut de 18,81% en 2004 à 10,54% en 2008. L’analyse des équilibres fondamentaux, laisse entrevoir un encours de la dette de 1862 € par habitant alors que la moyenne de la strate est de 958 €.

Nous demandons à Madame, MAGGINI d’appliquer la plus grande vigilance au cours de son mandat afin de ne pas entreprendre de dépenses à hauts risques inutiles pour les Villabéens.

Nous ne pouvons que regretter la surcharge des dépenses de personnel (+ de 8,62%).

Dans ce contexte, notre Groupe « Villabé Ensemble » souhaite que l’espace de vie de notre commune soit préservé afin que tous les Villabéens, des plus démunies, des plus anciens aux plus jeunes s’installe cet esprit de solidarité auquel nous sommes attachés.

Nos objectifs pour 2009 seront donc très clairs. Nous souhaitons que notre commune contienne le niveau de notre endettement, préserve et développe les services rendus à la population en limitant la progression des dépenses de fonctionnement et en développant les investissements.

Lire notre intervention :

 Mesdames, Messieurs, Chers Collègues,

2009, ne sera pas une année comme les autres puisque notre pays comme beaucoup d’autre est entré de plein pied dans cette crise sans précédent.

Nous examinerons l’évolution du budget de notre commune, en recette et dépenses, en investissement et en fonctionnement afin de débattre de la politique budgétaire de notre commune pour l’année 2009.

Sur le plan international et national, cette crise globale  a nécessité de la part des états des mesures sans précédent. Notre gouvernement a pu débloquer plus de 25 Milliards d’euros pour tenter d’endiguer les problèmes de liquidité des banques et a souhaité placer son action dans l’investissement afin de relancer  l’emploi dans les secteurs de la construction automobile et du bâtiment.

Les comptes de l’Etat sont en grande difficultés, aussi le gouvernement a engagé les réformes structurelles indispensables afin de palier le déficit public abyssal : + de 80 milliard d’euros ! Nous devons aussi palier une croissance faible et un déficit du commerce extérieur. 

J'affirme, aujourd’hui que n'importe quel Président qui a la solution pour augmenter les salaires, diminuer les impôts, éradiquer le chômage, équilibrer les caisses de la sécurité sociale, faire des classes de 15 élèves, augmenter le nombre de professeurs... le ferait et rentrerait dans l'histoire ! 


Sur le plan local, aujourd’hui, il est temps de repenser l’organisation territorial de notre pays. Des travaux sont en cours afin de réduire ce mille feuilles institutionnel : Etat, 26 Région, 100 Département, 2583 groupements intercommunaux à fiscalité propre, 334 pays, 4039 cantons, 36 782 communes. Qui fait quoi ? Avec quel argent ? De nouvelles  structures ont été crées, celles-ci devaient mutualiser les moyens et les personnels et que constate-t-on ? Partout des doublons. Rares furent les transferts de personnels, les mutualisations de moyens, de fonctionnement.  Et au final, ce sont nos finances locales qui ne sont pas extensibles qui doivent compenser les déficits.

Nous avons à l’esprit que nos finances subissent certaines contraintes.

Notre gouvernement pour relancer les créations d’entreprises vient de décider la suppression de la taxe professionnelle dès 2010.  Privant ainsi les communes d’une manne indispensable. Comment sera compensé le manque à gagner des communes ? Mais comment inciter à la création d’entreprises alors que nous constatons tous les jours des délocalisations vers des pays à bas salaires, vers des pays où aucune contrainte fiscale n’existe ni aucun respect de l’être humain parfois.

Madame, le Maire vous nous aviez annoncé que vous ne prendriez pas de mesures de restriction et que vous donneriez des directives précises à  vos élus, notamment en ce qui concerne la recherche du meilleur prix, grâce à la mise en œuvre des procédures des marchés publics. Et nous constatons qu’il aura fallu l’intervention de Monsieur le Préfet pour dénoncer la délibération que vous nous avez fait voter en octobre 2008 à savoir : une convention d’implantation et de gestion d’équipement de mobilier urbain sur notre commune sans mise en concurrence préalable.  Certains faits, avouez le, contredisent vos intentions louables.

Vous vous devez, pour les Villabéens qui contribuent à financer notre municipalité, d’être garante  dès le premier euro des dépenses engagées.Lorsque nous consultons les données de notre commune sur les sites du Ministère de l’économie et des finances, nous constatons que notre endettement nécessitera une maîtrise de nos dépenses de fonctionnement et de dégager impérativement de nouvelles ressources.

L’annuité de notre dette sera de plus d’1 M€ jusqu’en 2012 ! Si notre épargne de gestion était de 1 901 496,11 € en 2007 ; celle-ci est de  1 162 256,28 € en 2008. Notre épargne brute est de 820 290 € en 2008 alors qu’elle était de 1 336 369 € en 2004.

Nous passons donc d’un taux d’épargne brut de 18,81% en 2004 à 10,54% en 2008. L’analyse des équilibres fondamentaux, laisse entrevoir un encours de la dette de 1862 € par habitant alors que la moyenne de la strate est de 958 €. Même si les chiffres du foncier bâti (446 €), de la taxe d’habitation (171 €) et de la taxe professionnelle (445 €) sont largement supérieurs à ceux de la moyenne de la strate, nous vous demandons d’appliquer la plus grande vigilance au cours de votre mandat afin de ne pas entreprendre de dépenses à hauts risques inutiles pour les Villabéens.

Nous ne pouvons que regretter la surcharge des dépenses de personnel (+ de 8,62%) qui tiennent compte de la prise en charge du licenciement que vous avez souhaité de Mme SANCHEZ (évalué à 76 000 € par an pendant 2 ans, puis 50 000 € environ les années suivantes pour atteindre les 38.000 € jusqu’en 2015, sauf si elle retrouve un emploi ou fait valoir ses droits à la retraite).


Cette somme aurait pu être utilisée afin d’améliorer la vie des Villabéens (sécurité, circulation, écoles, travaux…) ou tout simplement afin de rembourser une partie de notre dette.Dans ce contexte, notre Groupe « Villabé Ensemble » souhaite que l’espace de vie de notre commune soit préservé afin que tous les Villabéens, des plus démunies, des plus anciens aux plus jeunes s’installe cet esprit de solidarité auquel nous sommes attachés.

Nos objectifs pour 2009 seront donc très clairs. Nous souhaitons que notre commune contienne le niveau de notre endettement, préserve et développe les services rendus à la population en limitant la progression des dépenses de fonctionnement et en développant les investissements.

La suppression de la taxe professionnelle est désormais devant nous. Puisqu’elle est annoncée pour 2010. Notre commune comme l’ensemble des communes va donc être confrontée à cette rupture.

Cependant, Villabé est toujours une commune isolée. Elle devra donc affronter seule ce nouvel enjeu. Dans l’incertitude de la mise en œuvre d’une nouvelle fiscalité territoriale et de la taxe Carbone.
 Comme la plupart des Communes de France, la situation financière de Villabé  est confrontée au phénomène de contraction des recettes et de progression des dépenses afin de répondre aux attentes de nos administrés qui sont : 

  •  La Prévention – la Sécurité – la Solidarité : C’est toujours l’une des priorités des Villabéens. Nous souhaitons donc donner à notre police municipale les moyens et les effectifs afin de lui permettre de travailler dans de bonnes conditions et d’assurer la sécurité des biens et des personnes. De faire tout simplement respecter la loi et vos arrêtés.
  • La famille et les jeunes : Nous souhaitons avoir une véritable politique familiale en soulageant les familles et en les aidant au mieux. Nous voulons aussi qu’à Villabé, les enfants, puis les adolescents puissent trouver un environnement favorable à l'acquisition de comportements autonomes tournés vers l'apprentissage des responsabilités en valorisant leur engagement personnel et en développant leur autonomie afin de prévenir les comportements à risques. Nous souhaitons continuer à développer les activités du centre de loisirs et de l’espace jeune. Achat de jeux supplémentaires et rénovation des squares existants et notamment le square de la rue Eridan.
  • Les Ecoles et le collège : Nous voulons maintenir l’aide apportée aux deux groupes scolaires de notre commune dans les domaines des activités pédagogiques et des projets éducatifs ainsi que dans la rénovation des classes. Nous souhaitons que notre commune participe aux projets pédagogiques du collège.
  • L’emploi : Nous souhaitons encore cette année que soit mis l’accent sur l’emploi. Notre commune doit inciter à la création d’emploi et doit commencer par informer les Villabéens sur leurs droits et les possibilités offertes sur notre territoire. Nous souhaitons encourager les projets de créations d’activités. Parce que les entreprises sont le moteur de notre économie. 
  •  Les retraités : Nous souhaitons que la commune continue à entretenir et à aménager les immeubles qui leur sont réservés. Et parce qu’ils sont la mémoire et qu’ils ont l’expérience, nous souhaitons toujours que la municipalité leur propose la création d’un conseil des sages. Nous souhaitons, toujours anticiper sur les besoins futurs d’une population vieillissante et que notre commune envisage et facilite l’implantation d’une maison de retraite.
  • Le Milieu Associatif : Parce que les associations jouent un rôle majeur pour cimenter les liens entre les Villabéens, nous considérons qu’il est important et nécessaire de leur apporter toute notre aide. Nous souhaitons que les subventions aux associations soient étudiées avec rigueur, transparence.
  • L’environnement et les futurs aménagements : « Embellissement » de tous les quartiers de la ville,
    Aménagement des berges de l’Essonne, Aménagement d’une structure « en dur » pour le terrain de foot (en raison du nombre important de participants).

Ainsi, nous avons relayé les souhaits des Villabéens qui nous font confiance. Parce que nous sommes une opposition constructive, nous validerons les projets d’investissement pour 2009 :

- fin du contrat régional (Parvis de l’Eglise),
- l’entretien des bâtiments culturels,
- fin des travaux de voirie du chemin des copeaux,
- l’entretien des bâtiments scolaires, périscolaires et sportifs,
- l’entretien des réseaux de voirie et de l’éclairage public,

Enfin, nous vous remercions, Madame le Maire pour nous avoir transmis préalablement à ce débat d’orientation budgétaire des données chiffrées et synthétiques. C’est bien la première fois depuis 2001 !

Nous vous remercions, Madame le Maire, Mesdames et Messieurs, chers collègues de votre attention.

Karl DIRAT
Marie Hélène GARCIA
Frédéric FAURE

Enfin !!!

Après 10 mois d'un "muselage" inadmissible, les groupes d'opposition de Villabé vont enfin pouvoir participer et interroger notre Maire, les Maires adjoints lors des Conseils Municipaux.

Le réglement interieur de notre assemblée n'ayant pas été voté avec la rapidité necessaire à une saine démocratie, notre Maire a d'ailleurs été interrogé sur ce sujet par Monsieur le Préfet de l'Essonne. Dans l'attente de l'adoption d'un nouveau réglement; il n'est pourtant pas interdit au Conseil Municipal de se référer à celui de la précédente assemblée !

Lire nos questions pour le Conseil Municipal du mercredi 10 décembre 2008.  

Lire notre lettre de demande de respect des régles démocratiques.

Avec ce nouveau réglement, nous ne pouvons poser que 3 questions !

Mercredi 10 décembre 2008 !!!  Dommage !!! Nous avons bien pu poser nos 3 questions, cependant les réponses n'ont pas été à la hauteur de nos attentes ni à celles des Villabéens.

1 - Subventions et bilan des asociations : Vous pouvez les trouver dans le compte rendu du Conseil municipal et sur les panneaux d'affichage. Un espoir tout de même...Il faudra attendre le futur site internet de la Mairie pour espèrer avoir un peu plus de renseignement ?

2 - Transparence pour le plan d'occupation des salles / Quelles sont les associations qui occupent les salles municipales ? Quand ? Pendant combien de temps ?

C'est Top secret ! Pas d'information cela ne vous regarde pas !!!

3 - La présence de notre Ancien Maire, démissionnaire, en Mairie et son intervention en plein Conseil Municipal :

C'est pas grave ..Il ne recommencera plus !!!

Madame Maggini est indignée de nos courriers au Préfet ! Et elle se dit moins procédurière que moi !!!

Je tiens à lui rappeller qu'en tant que Maire, elle doit faire respecter la loi et les régles de notre commune.

Madame le Maire questionnée par la préfecture !

Depuis les dernieres élections de Mars 2008, Madame le Maire a tout simplement supprimé la possibilité aux différents groupes d'opposition de poser leurs questions lors des Conseils Municipaux.

Par ailleurs, le Réglement Interieur du Conseil municipal n'ayant toujours pas été voté, nous en avons informé le Préfet de l'Essonne (voir notre courrier). Monsieur le Prefet, nous a répondu (voir sa réponse) en nous précisant qu'il avait demandé des explications à Madame MAGGINI (Maire de Villabé).  Nous attendons des explications.

Leçon d'économie Villabéenne !

Conseil municipal du 10 septembre 2008

Ordre du jour n°04B  : Dérogation à la régle du repos dominical pour la socièté Géodis Logistics

La socièté Géodis Logistics située dans la zone logistique de la Zac des Brateaux, sollicite auprès de Monsieur le Préfet de l'Essonne, une dérogation à la règle du repos dominical pour ses salariés, les dimanches 7-14-21-28 décembre 2008.

En effet, son client "AUCHAN" lui demande l'ouverture de l'entrepôt tous les dimanches de décembre afin de pouvoir répondre aux besoins des différents magasins.

Conformément  à l'article R-3132-17 du code du Travail, Monsieur le Préfet de l'Essonne demande à la commune de lui transmettre l'avis du conseil municipal sur cette dérogation dominicale.

Résulat du vote : Seul notre groupe "Villabé ensemble" 3 voix et Madame BERGLAS (nouvelle Conseillère Municipale du Groupe de Madame MAGGINI)  ont voté en faveur de cette demande de dérogation.

Madame MAGGINI s'est abstenue : Elle devra alors, très certainement, expliquer aux dirigeants des nombreuses entreprises dont JARDILAND et CASTORAMA qui ont prévu de venir s'installer derrière la ferme, sur la future zone commerciale, qu'elle n'est pas du tout persuadée de la necessité d'une ouverture de leurs enseignes le dimanche !

Le Groupe Communiste, je le comprends et c'est dans sa logique a voté contre. Le représentant du Groupe "Villabé Pour Tous" a lui aussi voté contre cette demande de dérogation.

 

 

Nos questions au Conseil Municipal

Depuis 2001, nous interpellons notre Maire lors des Conseils Municipaux. Nos questions sont posées dans un esprit d'ouverture et de participation.

Malheureusement, bien souvent nos propositions ont été rejetées et mises à l'écart jusqu'au moment jugé propice par la Municipalité.

Lire nos questions.

 

Conseil Municipal du 4 avril 2008

Extrait de l'ordre du jour :

1 - Vote des taux des Impôt directs de l'exercice 2008 :

Le budget primitif de 2007 fait apparaître un montant de dépenses (investissement et fonctionnement) de 10 086 049,00 € alors que les recette (investissement et fonctionnement) totalisent 4 886 723 €.

Il est proposé à l'assemblée de fixer à titre prévisionnel à 5 199 326,00 € le montant des impôts directs locaux à percevoir et de fixer les taux suivants :

Taxe d'habitation = 15,09% - Foncier bâti = 17,67 %

Foncier Non Bâti = 68,51 % - Taxe Professionnelle = 15,09%

2 - Autorisation de passer et de signer un marché de travaux pour la réfection et l'enfouissement des réseaux du Chemin des Copeaux pour un montant de 301 356,12 € TTC

Nature des travaux = enfouissement des réseaux aériens (France télécom et Electricité de France) aussi bien dans la partie publique qu'à l'interieur du Domaine Privé - réhabilitation des réseaux d'assainissement - Mise en souterrain de l'éclairage public et pose de candélabre - réfection de la voirie.

 

Débat d'orientation budgétaire 2008

Madame le Maire, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, Chers collègues,

Ce débat qui est une étape importante dans la vie de notre collectivité permet à chaque groupe d’analyser la situation financière de la commune, son évolution, ses marges de manœuvre, son endettement, sa fiscalité. Ce débat doit permettre de discuter des priorités qui seront affichées dans le budget primitif 2008 et qui montreront la stratégie financière de la ville.

Cette année notre intervention pour ce débat d’orientation budgétaire sera succincte car nous sommes au lendemain d’une campagne électorale au cours de laquelle nous avons détaillé notre projet de Ville.Ce débat nous l’avons déjà eu lors de cette campagne qui se termine.

 

Lire la suite...